Découvrez
les projections
À propos

Tout ce qu'il
faut savoir

On aborde souvent la guerre d’Algérie à travers le prisme de l’affrontement politique et militaire entre le FLN et l’État français. Or, une autre guerre s’est jouée simultanément à celle-ci et elle a opposé les deux partis rivaux du nationalisme algérien. D’un côté le Mouvement National Algérien (MNA) de Messali Hadj, le charismatique leader indépendantiste algérien. Et de l’autre, le FLN dont les membres étaient également issus du Parti du Peuple Algérien. Entre 1954 et 1962, dix mille nationalistes algériens sont morts sous les coups de leurs frères. Contrairement aux idées reçues, cette guerre des frères s’est aussi jouée en France. Aucun des grands pôles industriels du pays n’a été épargné, mais son théâtre le plus violent a été sans contestation la région du nord. Si cet affrontement reste méconnu aujourd’hui, c’est qu’elle s’est jouée dans les milieux de l’immigration longtemps tenus à l’écart des centres-villes. Qu’est-ce qui a conduit les nationalistes algériens à s’éliminer entre eux, alors même qu’ils partageaient la même soif d’indépendance, le même désir légitime de combattre le colonialisme français ? Contre-enquête soixante ans après son dénouement.

Fiche technique

  • Réalisation : Richard Berthollet et Jean-René Genty
  • Production : D_Vox
  • Co-production : France 3 Hauts-de-France, Pictanovo avec l'aide de la Région Hauts-de-France.
  • Pays de production : France
  • Année : 2020
  • Durée : 52 min
  • Langue originale : Français

Mots clés associés

  • Hauts-de-France
  • Histoire
  • Migration
  • Politique

Synopsis

Le doc
en images

La Saison du Doc !

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour